Les synergies alimentaires qui boostent votre organisme.

Rubrique

Une bonne combinaison alimentaire permet une synergie positive pour votre organisme.
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Les synergies qui augmentent les effets du poisson sur la mémoire.

Le poisson est un aliment qui le pouvoir d’améliorer la mémoire, il existe des synergies qui permettent d’améliorer cette dernière.

Les poissons (gras) les plus « intéressants » sont les petits poissons car il sont moins chargés en métaux lourds que les gros et sont riches en oméga-3 comme par exemple le maquereaux, sardines, hareng.

Ils sont notamment riches en DHA (acide docohexaénoïque) qui a des effets sur la mémoire en améliorant les fonctions cognitives. Les membranes du cerveau sont constituées de plus de 30% de cet acide gras.

Cette amélioration est amplifiée avec d’autres nutriments.

Synergie poisson, légumes verts

Ces derniers sont riches en lutéine bienfaisants pour la fonction cognitive notamment les légumes vert foncé (chou vert, brocolis), les courges, petits pois.

Donc une association poisson (riche en DHA) et lutéine permettent une meilleure facilité d’apprentissage ainsi que les performances de la mémoire.

Les aliments riches en vitamines B

Ces derniers associés au poissons améliorent la fonction cognitives.

Les vitamines B6, B9, B12 associés à des oméga-3 luttent efficacement contre le déclin cognitif.

Les huiles riches en vitamines E

La combinaison entre le poisson, les légumes verts et les huiles riches en vitamines E (germe de blé, avocat, colza, olive…) a des effets positifs sur la cognition globale.

Les synergies pour prévenir le cancer

Nous parlerons notamment du cancer du sein qui est le plus fréquent chez les femmes.

De nombreux articles vous parleront du thé vert riche en épigallocatéchine gallate (EGCG), ce sont des catéchines de puissants antioxydants.

L’association de ce dernier avec d’autres aliments multiplie son pouvoir contre le cancer du sein.

Thé vert et soja

D’après plusieurs études cette association serait bénéfique face au cancer du sein.

Thé et curcuma

Les antioxydants du thé (les catéchines) et la curcumine du curcuma inhibe la croissance cellulaire et favorise la mort cellulaire programmée dans les cas de cancer du sein.

Thé et champignon

La médecine chinoise utilise le reishi rouge pour traiter le cancer. Cette association thé vert et reishi rouge peut inhiber les cellules cancéreuses du sein.

Je conseille souvent pour les thés une deuxième infusion pour que cela soit moins agressif pour l’organisme.

Mangez des graines de lin et du soja

Les graines de lins sont riches en oméga-3 et en lignanes, riches en phytoestrogènes donc elles sont intéressantes concernant la prévention du cancer.

Donc une synergie de ces dernières avec du soja (riche en phytoestrogènes) augmente la protection de l’organisme.

Conseil en naturopathie : pensez à moudre vos graines de lins pour une meilleure absorption.

La synergie du raisin avec des oignons

Les oignons permettent, à eux seuls, de ralentir la croissance des cellules cancéreuses à hauteur de 50%. Pour le raisin c’est 30%.

La combinaison des deux aliments permet de diminuer la croissance des cellules anormales de 70%.

Combinez sélénium et iode

Cette combinaison est un rempart face au cancer du sein. Vous trouverez des sources de sélénium dans les huitres, les noix du Brésil, les algues comme l’algue kombu royal ou dans le champignon (shiitaké).

Les sources d’iode se trouve aussi dans les algues comme le wakamé, le kombu royal, la dulse… ainsi que dans les fruits de mer.

Naturellement vôtre

Lilian, naturopathe

Please follow and like us:

Plus
d'articles